Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Nouveautés du site
Visites

 505433 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Calendrier
Les 5 dernières nouvelles

L'ATEL agréée "Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale"

Qu’est-ce que c’est ?

Inscrit dans la loi sur l’économie sociale et solidaire (ESS), l’agrément « Entreprise solidaire d’utilité sociale », dit « agrément ESUS » est une modification de l’ancienne appellation « entreprise solidaire », mais cette réforme vise essentiellement à clarifier le périmètre des entreprises éligibles : seules les entreprises de l’ESS pourront désormais en bénéficier.

L’objectif est d’inciter les financeurs privés à se diriger davantage vers les entreprises d’utilité sociale, de donner un sens à leur investissement, et de créer un écosystème favorable au développement des entreprises solidaires.

De plus, les investisseurs d’une entreprise solidaire d’utilité sociale bénéficient d’une fiscalité avantageuse : 18 % de réductions d’impôt et 50 % de réduction d’impôt sur la fortune (ISF) par exemple.


Merci de cliquez sur l'image pour votez

Association Travail Environnement Local

Localisation : Consac

L'Association Travail Environnement Local a été créée, en février 1994, et a reçu l’agrément chantier d’insertion en 2000 du comité départemental pour l’insertion par l’activité économique.

http://atelconsac.fr

Le chantier d’insertion de l'ATEL est un dispositif qui permet d’accompagner des personnes en difficulté dans une dynamique d’insertion sociale et professionnelle. L’équipe encadrante met en place un suivi individualisé pour chaque personne en parcours. L’enjeu est de répondre le mieux possible aux problématiques de la personne accueillie.

Pour mener à bien cette mission, nous avons besoin d'un support d'activité viable et durable pour assurer la pérennité de notre action d'insertion sur le territoire. La Haute Saintonge a le privilège d'appartenir au territoire de l'appellation Cognac, le 2nd de France par sa surface. Elle possède une économie structurée par la viticulture qui représente les 2/3 des exploitations agricoles. Ainsi, l'ATEL a donc souhaité s'orienter dans le domaine viticole afin de répondre à un réel besoin du territoire.

Avec votre soutien, L'ATEL souhaite faire découvrir ce secteur d'activité porteur localement, et aussi permettre aux salariés d'acquérir une première expérience professionnelle dans ce domaine (ce qui manque souvent lorsque les demandeurs d'emploi se lancent dans ce projet). Grâce à notre étroite collaboration avec les différents organismes du secteur social, de la formation et de l'emploi, nous pourrons mettre en œuvre :
- des actions de formation professionnelle
- un accompagnement individuel
- et donc faciliter l'insertion professionnelle.

Afin d'assurer notre projet dans les meilleures conditions, nous avons :
- des encadrants ayant un titre professionnel d'encadrant technique ou un diplôme de moniteur d'atelier, nous leur assurons des formations régulières en accord avec notre mission et nos supports d'activité,
- une accompagnatrice socio-professionnelle avec un titre professionnel de conseillère en insertion professionnelle et avec plus de 10 ans d'expérience.


Une équipe au bout de la vigne.

Photo Michel yvonnet

L’Atel (*) est une association d’insertion qui a accueilli 51 salariés en 2017 pour 20 000 heures de travaux pour des collectivités, des entreprises et des viticulteurs. 70% de ces salariés ont quitté l’Atel avec un contrat de travail ou un diplôme : 3 CDI, 2 CDD de plus de six mois, 1 création d’entreprise, 3 CDD saisonniers, 1 formation qualifiante.

Un budget de 45 000 € a été alloué pour la qualification des équipes en insertion. Les salariés ont reçu 800 heures d’entretien individuel, d’accompagnement social et professionnel, 600 heures de stages en entreprises et collectivités ; le tout dans des secteurs aussi différents que la mécanique agricole, conduite de chariot élévateur, plastique-peinture, auxiliaire en petite enfance, paysagiste, maçonnerie.

Il y a eu une obtention de permis de conduire, une obtention du code de la route, 5 personnes ont suivi des cours de code, 14 salariés ont réalisé des compléments de travail dans des secteurs variés comme le relevage, la taille et le tirage des bois, la manutention industrielle, l’auxiliariat de crèche et employé de libre service.

Pour 2018, l’Atel a signé des contrats avec 15 viticulteurs pour 220 hectares de tirage de bois et 50 hectares de relevage dans les vignes. Ces travaux sont réalisés avec 3 équipes de 8 salariés et un encadrant du 1er décembre au 15 avril pour les tirages. Par la suite les salariés sont employés dans les espaces verts pour les communes et les entreprises : La RESE, la SNCF, le site du Fa, les casernes des pompiers de Mirambeau, Saint-Genis et Montendre.

Cette association, qui a su élargir son domaine de compétences, est devenue un des gros employeurs de main-d’œuvre de la région.

* Atel : Association travail environnement local.

Source : http://mirambeau.blogs.sudouest.fr/archive/2018/02/02/consac-l-atel-travaille-pour-la-viticulture-1062798.html


http://www.association-espaces.org/wp-content/uploads/2018/01/Borello.jpg

Le rapport “Donnons-nous les moyens de l’inclusion”, qui vient d’être remis en janvier 2018 à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, place la dynamique de l’insertion au cœur de l’action publique et économique française.

L’auteur du rapport, Jean-Marc Borello, président du Groupe d’économie sociale et solidaire SOS, trace une politique de l’emploi forte et inclusive pour l’ensemble des personnes éloignées de l’emploi. Il fait le portrait de l’insertion par l’activité économique (IAE), confirmant les ambitions des acteurs du secteur dont fait partie Espaces, et notamment les Ateliers et chantiers d’insertion (ACI).

Le rapport a déjà été suivi d’annonces sur le « Parcours emploi compétences » (qui prend le relais des contrats CUI-CAE) et préconise une augmentation des crédits IAE de 20 %/an durant le quinquennat, afin de développer l’offre d’insertion.


Consac : L’association Atel s’allie à Pôle emploi

2017-12-18-Pôle-emploi-ATEL (2).JPG

Les représentants des deux structures signent la convention.

Photo M. Y.

Lundi, les locaux de l’Association travail environnement, local (Atel) ont vécu un moment solennel en accueillant autour d’une même table de travail des représentants de Pôle emploi et de l’association.

Agnès Sivadier, directrice Pôle emploi, Béatrice Rateau, chargée de projets Pôle emploi, Marina Moya, conseillère à l’emploi, Solange Lubrez, accompagnatrice socioprofessionnelle à l’Atel, Françoise Neeser trésorière, Julien Guillochet et Olivier Guiffier, coordinateurs Atel avaient pour mission l’étude et la signature d’une convention de coopération entre Pôle emploi et l’Atel.

L’Atel, seule n’est pas habilitée à recruter du personnel. Pôle emploi va l’aider pour ces recrutements et l’éligibilité des personnes pour un parcours IAE (Insertion pour l’activité économique).

L’Atel, créée en février 1994 par Michel Diet, accueille actuellement 30 salariés qui travaillent principalement dans les vignes mais aussi pour des collectivités, des entreprises et éventuellement des particuliers. L’association est également chargée du piégeage des ragondins dans les marais et le long des rivières. À ce jour l’Atel affiche 66 % de résultats positifs.

Source : SUD-OUEST


Nous contacter
Vous êtes ici :  Accueil
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  505433 visiteurs
  8 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 7 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
1 Abonné